J'avais un besoin impératif de serviettes de table, surtout pour "tous les jours", comme on dit, et aussi bien à la maison qu'à Saint Valery.
L'an dernier, un essai ne m'avait pas convaincue. Faire de beaux ourlets n'est pas si facile, ça prend beaucoup de temps et je n'avais pas du tout envie d'y passer plusieurs week-ends. J'avais presque abandonné l'idée quand, au hasard de mes visites sur les blogs, j'ai vu une fille qui procède tout à fait différemment. C'est simple et en peu de temps, c'est cousu.

En fait, elle coud 2 morceaux de tissu ensemble sur 3 côtés, les surjette, les retourne, replie 1 cm à l'intérieur du 4ème côté et là, surpique tout le tour. Mais pourquoi n'y avais-je pas pensé ? et est-elle la seule à procéder ainsi ?

Bref ! mon tissu coton étant assez fin, c'était parfait. Et voilà comment, avec 3 morceaux de tissu j'ai fait un réapro de 24 serviettes de table. C'est beaucoup ? mais non !! vous savez que les tâches de graisse sont difficiles à nettoyer, alors quand une serviette ne me convient plus, c'est mon jojo qui la termine en essuyant ses mains pleines de cambouis dessus, donc moins elles me coûtent (les serviettes) plus ça m'arrange !!

DSC09529

DSC09530

DSC09531

Que vais-je vous rappeler aujourd'hui ?

ah ! je sais ... l'hiver est à peine terminé, nous ne sommes pas à l'abri d'un rhume, alors ? l'inhalateur et vicks vaporub ? ça vous revient ?

VICKS VAPORUB 2

INHALATEUR

parfois, faute d'inhalateur, un bol et une serviette de toilette faisaient l'affaire n'est-ce pas ?

Plus tard, j'ai abandonné cet appareil, j'étendais du vicks sur le haut de la poitrine de ma fille, puis de mes petits-enfants, je mettais dessus une couche de ouate, et pendant la nuit, la chaleur faisait se dégager l'odeur du vicks qui dégageait du coup le nez.

(Perso, j'utilise toujours le vicks mais je le mets directement dans mon nez, je ne fais plus d'inhalations ...)

Allez, racontez-moi vos souvenirs ....